Agenda

Samedi 7 octobre

Rendez-vous de l’Histoire de Blois – Eurêka : Inventer, Découvrir, Innover

Table ronde : Le savant et le politique : faire la Grande Guerre par les sciences ?

Modérateur : Stéphane Audoin-Rouzeau (EHESS)
Intervenants : Gerd Krumeich (Université de Düsseldorf), Laurent Mazliak (Université Pierre-et-Marie-Curie), Anne Rasmussen (Université de Strasbourg), Jay Winter (Université de Yale)

La Grande Guerre a mobilisé laboratoires et innovation technique au service du champ de bataille, et enrôlé des intellectuels pour fonder sur l’autorité scientifique la « guerre du droit ». On sait moins combien les sciences ont été aussi mises à contribution comme ressources pour penser la nouveauté des formes de gouvernement utiles à la conduite de la guerre et la modernité des structures de la vie en société qui en résulteraient. C’est ce que cette table ronde discutera, en évoquant les figures de sociologues, économistes et mathématiciens européens, de Max Weber à Emile Borel, des Webb à Albert Thomas.

Conférence : Génocide Herero et Nama 1904 -1917

Intervenante : Susanne Kuss (Université de l’Éducation à Fribourg-en Brisgau Allemagne)
Modérateur : Gerd Krumeich (Université de Düsseldorf)

Professeur à l’Université de l’Éducation à Fribourg-en Brisgau (Allemagne) et Privatdozentin à l’Université de Berne (Suisse). Elle a obtenue un doctorat en histoire à L’Université de Fribourg. Elle conscacre ses recherches notamment aux guerres coloniales en Afrique et en Chine. Ces dernières sont le sujet de son habilitation couronée par le Übersetzungspreis du Börsenverein, de la Fondation Thyssen et du Ministère des Affaires étrangères allemand. La traduction en anglais vient de paraître à la Harvard University Press.

Toutes les guerres coloniales menées par les Allemands et les Français ont été particulièrement brutales. Mais la guerre menée en Afrique du Sud-Ouest par l’Allemagne contre les Herreros et les Namas tient une place particulière en raison du génocide par lequel elle s’est terminée. Au cours de mon intervention, les événements qui ont conduit à ce génocide seront rappelés; j’évoquerai également les débats suscités en 1917, en France et en Grande-Bretagne, par la publication du « Blue Book ».