L’Historial se met au vert à l’occasion de ses 30 ans !

Samedi 25 juin 2022

Information importante : En raison d’une météo plus que défavorable, les événements prévus ce samedi en plein air ce samedi 25 juin sont annulés et seront reportés à des temps plus cléments. Nous ne manquerons pas de communiquer une date prochainement.

Les visites flashs, les ateliers jeune public, le café d’histoire et l’invitation à venir découvrir le nouveau jardin de la cour entre 9h30 et 13h (accès gratuit) reste d’actualité !

[de 9h30 à 13h]
L’Historial vous ouvre gratuitement les portes de la cour du château afin de découvrir le nouveau jardin ainsi que les Salles des Gardes dédiées à l’Histoire du château et de son territoire.

[de 14h à 18h]
Deux ateliers pour initier les plus jeunes au monde végétal et exprimer votre créativité !

• Atelier autour du rempotage avec initiation au monde végétal (Qu’est ce qu’une plante ? Comment se nourrit-elle ? Comment pousse-t’elle ?) et choix d’une plante grasse à rempoter à destination des 5-12 ans. Les enfants repartiront avec leur plante et en deviendront donc responsables.

• Atelier autour des empreintes végétales sur argile autodurcissante. Les participants seront encouragés à achever leurs oeuvres par la mise en couleur de leur création – tout public.

Ateliers compris dans le billet d’entrée – Sur inscription au 03 22 83 14 18 – info@historial.org

[à 11h] – Visite flash “Les Jardins de la Paix”

Occupée par les Allemands pendant la quasi-totalité de la Première Guerre mondiale, la ville de Péronne a subi de lourdes pertes durant le conflit. Dans les douves du château, le Jardin de la Paix irlandais et nord-irlandais, Le Jardin d’Eutychia, propose une autre lecture du conflit mondial.

[à 16h30] – Visite flash “Guerre et environnement”

Peu visibles, les conséquences de la guerre sur l’écologie sont pourtant bien réelles. De nos jours nous continuons de découvrir l’impact de la Grande Guerre ainsi que des autres guerres sur le paysage. Obus dans le sol et dans les mers, plantes obsidionales ou encore pollution des sols sont autant de traces de ce conflit. Accompagné d’un médiateur guide, partez sur les traces de cette victime silencieuse.

Visites comprises dans le billet d’entrée – Gratuit pour les Amis de l’Historial sur présentation de la carte d’adhérent
Sur inscription au 03 22 83 14 18 – info@historial.org

[à 15h] – Café d’histoire “Le Camouflage”
Par Cécile Coutin, Docteur en Histoire de l’art

En août 1914, les fantassins français partent au combat dans des tenues voyantes inadaptées à la guerre moderne – pantalon rouge, tunique bleue –, qui en font des cibles très visibles. Contre toute attente, ce sont des artistes, et non des ingénieurs militaires, qui trouvent des solutions et jettent les bases d’une nouvelle arme : le camouflage, fruit d’une étonnante rencontre entre l’histoire de l’art et celle de la tactique. La guerre de position, qui maintient durablement les combattants de chaque camp face à face, et le développement de l’observation aérienne sont pour beaucoup dans cette évolution : il ne s’agit plus d’affronter l’adversaire selon les principes des siècles passés, mais de disparaître et de se fondre dans le paysage. Pour ne pas être repéré par l’ennemi, et survivre, il faut être invisible. 

Gratuit – sur inscription au 03 22 83 14 18 – info@historial.org