Conférence Le retour des morts en Belgique, 1918-1923

Samedi 21 mai 2022 à 15h

Laurence Van Ypersele

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, un peu partout, les familles endeuillées réclament le corps de l’être cher, mais les Etats commencent par refuser. Entre la volonté de nationaliser les morts et le besoin de d’en prendre soin le dialogue est impossible. En Belgique, comme en France, s’en suit un bras de fer entre l’Etat et les familles qui durera plus de trois ans. Le retour des morts se fera donc par étapes : symbolique d’abord, par procuration ensuite, réelle enfin.

Docteur en histoire, Laurence Van Ypersele est chercheur qualifié du Fonds National de la Recherche Scientifique (F.N.R.S.) et professeur à l’Université catholique de Louvain. Spécialiste de la Première Guerre mondiale et de l’imagerie politique, elle s’intéresse aux visions du monde, de soi et des autres, aux valeurs et aux affects d’antan. Elle codirige actuellement, avec Myriam Watthee-Delmotte et Paul-Augustin Deproost, l’ARC « Structures et pouvoirs des imaginaires : héroïsation et questionnement identitaires en Occident ».

Informations et inscription : 
03 22 83 14 18 – info@historial.org